Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

©Ambassade de Chine au Burkina

SOCIETE

Le mercredi 21 août 2019, Li Jian, Ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso a organisé une réception d’au revoir à l’honneur de la quarantaine de nouveaux bénéficiaires de la bourse chinoise, en présence du Conseiller technique du ministère de l’enseignement supérieur et des autorités administratives. 

Mentionnant que les jeunes sont l’avenir du pays, l’Ambassadeur les a invités à découvrir de leurs propres yeux le secret du développement de la Chine et de s’en inspirer pour le développement du Burkina. Par ailleurs, il leur a confié trois rôles en Chine. D’abord être de bons exemples et représenter dignement le Burkina; ensuite être des promoteurs et ambassadeurs de l’amitié sino-burkinabé et enfin être des défenseurs de cette amitié.

Monsieur Jules Ilboudo, Conseiller Technique et représentant du Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, tout en saluant la coopération Chine–Burkina, a souhaité que la qualité de l’enseignement dont bénéficieront les boursiers soient en parfaite harmonie avec les exigences actuelles du monde de l’emploi et de l’auto emploi afin de venir à bout du chômage des jeunes.

Quant aux nouveaux boursiers, par la voix de leur représentant Achille Bologo, le rétablissement des relations entre la Chine et le Burkina ne pouvait augurer que de bonnes choses pour le Burkina. Au nom de ses camarades et à son nom propre, il a exprimé ses vifs remerciements à l’amitié et à la coopération chinoise et a exprimé le souhait que tous les nouveaux boursiers soient le ciment qui lie les deux peuples. 

Des anciens boursiers étaient aussi présents pour partager leur expérience avec les nouveaux et leur prodiguer des conseils pratiques.

Ambassade de la Chine au Burkina Faso