Aujourd'hui,
URGENT
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  
Sport: le Burkinabè Sita Sangaré nouveau président de la Commission de Futsal et de Beach Soccer de la CAF. 
Burkina: les agents de santé à base communautaire traînent 12 mois d'arriérés de salaire. 

SOCIETE

Dans sa mission régalienne de lutte contre l’insécurité en général et la criminalité urbaine en particulier, le Commissariat de Police de l’Arrondissement de Sig-Noghin, à travers sa brigade de recherches, a démantelé deux réseaux de malfaiteurs.

Le premier réseau est spécialisé dans le vol des engins à deux roues et des tricycles. Les membres de ce réseau opéraient dans plusieurs quartiers de la ville de Ouagadougou. Ils procédaient à l’identification des domiciles dans la journée et tard la nuit, ils escaladaient le mur pour s’y introduire et ressortir par le portail avec les engins volés. L’enquête a permis la saisie de deux tricycles et dix engins à deux roues.

Le second réseau, est spécialisé dans le trafic et la vente de cannabis dans la ville de Ouagadougou. Les membres de ce réseau empruntaient les cars de transport en commun, avec à bord, leur mobylette pour se rendre dans un pays voisin afin de se ravitailler.

 Au retour, après s’être ravitaillés, ils transportaient le produit prohibé sur les mobylettes pour contourner les postes de contrôles et rentrer à Ouagadougou. L’enquête a permis de saisir onze (11) kilogrammes de cannabis.

La phase policière close, les présumés délinquants seront conduits devant le Procureur du Faso, près le Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou pour les suites de l’enquête.

C’est le lieu pour la Police Nationale de traduire sa reconnaissance à tous ces citoyens qui œuvrent inlassablement à ses cotés pour combattre la criminalité et les inviter par ailleurs à dénoncer tout cas suspect aux numéros verts suivants : 17, 16, 1010.