Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Dans le cadre de la lutte contre la Grippe aviaire, les services vétérinaires à travers le poste de contrôle vétérinaire de Dakola ont saisis le 26 novembre 2021, 5 tonnes de produits aviaires congelés (poulets congelés et gésiers) en provenance du Ghana et  dissimulés  dans des véhicules trafiqués. Cette saisie a été faite en collaboration avec les forces de défense et de sécurité (Police, Gendarmerie et Douane). 

Le Ghana a récemment déclaré l’influenza aviaire hautement pathogène (grippe aviaire). Conformément à la réglementation en vigueur, l’importation des produits aviaires et d’origines aviaires en provenance des pays touchés par cette maladie  est interdite. C’est en application de cette règlementation et dans le soucis de protection de la santé animale et de la santé Publique, que les services vétérinaires ont procédé le 28 Novembre 2021 à la destruction desdits produits. C'était en présence des autorités de la province du Nahouri, de la Direction Régionales des ressources Animales et Halieutiques du Centre Sud, de la presse et des forces de l’ordre (Police, Gendarmerie et Douane).

En dehors de la situation zoo sanitaire qui interdit l’importation de ces produits,  force est de constater qu'ils restent tout de même impropres à la consommation à cause des conditions de production  (inconnues) et de transport (inadaptées). Leur consommation  pourrait à long terme être sources de maladies graves.

Ces multiples saisies interviennent après les visites du Ministre YERBANGA au niveau des postes vétérinaires frontaliers du pays où il a encouragé les agents vétérinaires et les forces de défense et de sécurité à surveiller et à saisir toute importation de vollailles et de leurs produits dérivés en provenance des pays voisins. 

Les services vétérinaires appellent à la vigilance et à la coopération des populations surtout à l’approche des fêtes de fin d’année afin qu'ensemble les importations frauduleuses soient dénoncées et saisies. 

DCPM/MRAH